Quel matériau pour quelle véranda ?

Une véranda, c’est presque toujours un atout pour une maison : ça crée une pièce supplémentaire, ça apporte de la lumière, ça embellit la façade… A condition d’en faire construire une adaptée à sa maison ! Il faut bien sûr faire attention à la forme, mais aussi aux matériaux de construction : si votre maison est entièrement en bois, ajouter une véranda en PVC risquerait de la dénaturer complètement. Il convient donc de réfléchir à l’effet voulu, afin d’éviter d’être déçu une fois les travaux terminés.

Les différents matériaux pour une véranda

Le PVC

Parfait pour les petits budgets, le PVC est le matériau le moins onéreux lorsque l’on regarde les tarifs des vérandas. Il présente en outre l’avantage de ne nécessiter aucun entretien spécifique pour perdurer dans le temps, et d’être nettoyable très facilement. Il offre en général une bonne isolation. Attention cependant, si vous optez pour du PVC, dirigez-vous vers le haut de gamme : pour soutenir une véranda, il faut un PVC de très bonne qualité, et tous ne font pas l’affaire;

Le bois

Le bois présente l’avantage indéniable d’ajouter un charme certain à la façade de votre maison : chaleureux, il donne l’impression d’une pièce confortable et accueillante. De plus, il est bien isolant, ce qui permet de profiter de votre pièce supplémentaire été comme hiver. Attention ! Tous les bois ne se valent pas. Évitez les bois exotiques, qui coûtent souvent plus cher, et ont tendance à devenir gris au fil du temps.

Le fer forgé

Matériau le plus cher parmi les quatre présentés ici, le fer forgé perd aussi des points au niveau de l’isolation, qui est rarement performante. Cependant, il apportera une touche d’originalité à votre véranda, surtout qu’il existe maintenant la possibilité de choisir les formes présentes sur votre véranda.

L’aluminium

L’aluminium est sûrement le vainqueur au niveau du rapport qualité/prix : un peu plus cher que le PVC, il présente une isolation imbattable, et une résistance sur le long terme qui fait rêver les propriétaires ou futurs propriétaires de vérandas. Il ne réclame que peu d’entretien, et est souvent traité de base pour résister aux intempéries et à la rouille.